Nachricht an unsere Freunde in den Pays Loyen

Cher Jean-Marc,
En­core mer­ci de nous avoir en­voyé un mes­sa­ge d’a­mi­tié. Com­me je te l’ai déjà écrit, nous avons fait par­ve­nir la tra­duc­tion en al­le­mand à tous nos mem­bres ain­si qu’à Gesa et à Mon­sieur Lutt­mann. A not­re tour, nous en­vo­yons de nos nou­vel­les dans la lett­re que je t’adres­se en an­ne­xe. Peux-tu la fai­re par­ve­nir à tous nos amis ?
A par­tir d’au­jour­d’hui, 11 mai, il y a un dé­but de dé­con­fi­ne­ment (cet­te ex­pres­si­on!) en Al­lema­gne mais en­core avec des me­s­u­res sa­ni­taires stric­tes. Nous sui­vons aus­si l’é­vo­lu­ti­on en Fran­ce .…
Hier soir, j’ai ap­pris qu’il y avait eu de vio­lents ora­ges et de for­tes pluies dans tout le sud-ou­est. Avez-vous été tou­chés ?
Nous res­tons en con­ta­ct, mais sur­tout soy­ez vi­gi­lants et res­tez en bon­ne san­té !
Avec tou­te not­re ami­tié,
Ma­rie-Clau­de

Ro­ten­burg, le 11 mai 2020

Chers amis fran­çais du ju­me­la­ge,

De­puis le dé­but de la cri­se sa­ni­taire du Co­ro­na, il ne se pas­se pas de jours sans que nous pen­si­ons à vous, à vos pro­ches, en nous ten­ant in­for­més de la si­tua­ti­on des uns et des au­tres, soit par les mé­di­as mais aus­si sur­tout par tous les con­ta­cts per­son­nels qui exis­tent ent­re nous. Nous es­pé­rons que vous con­ti­nu­ez à viv­re cet­te si­tua­ti­on dif­fi­ci­le sans trop de pro­blè­mes.

Nous avi­ons fait par­ve­nir le mes­sa­ge de Jean-Marc Bo­is­se­not tra­du­it en al­le­mand à tous nos mem­bres et avons reçu de nombreux messages d‘amitiés à vot­re en­cont­re. Aus­si de la part du Land­kreis – par l‘intermédiaire de Mon­sieur Her­mann Lutt­mann et de Ma­dame Gesa Weiss, qui nous de­man­dent éga­le­ment de bien vou­loir vous adresser leur sou­ti­en et leur fi­dè­le ami­tié.

Avec ces der­niers, nous avons ré­cem­ment fait le point sur la si­tua­ti­on dans laquel­le nous nous trou­vons par rap­port au voya­ge de la dé­lé­ga­ti­on fran­çai­se fixé dé­but juil­let. Il nous est à tous bien dif­fi­ci­le d‘anticiper l‘évolution de cet­te cri­se jusqu‘à cet­te date. En Al­lema­gne, mal­gré un al­lè­ge­ment pro­gres­sif du con­fi­ne­ment, les ré­uni­ons de plu­sieurs per­son­nes ne sont tou­jours pas au­to­ri­sées, ce qui nous em­pêche bien en­ten­du de fai­re des pro­jets de ren­con­tres et de vi­si­tes pen­dant la se­mai­ne pré­vue pour vot­re ve­nue à Ro­ten­burg.

De plus, nous fai­sons par­tie, pour la plu­part d‘entre nous, des grou­pes „à ris­ques“. Pour ces mê­mes rai­sons, le voya­ge de la dé­lé­ga­ti­on al­le­man­de du ju­me­la­ge Sau­vete­rre-de-Guy­enne/­Sot­trum n‘aura pas lieu fin juil­let com­me pré­vu.

Il est éga­le­ment dif­fi­ci­le de pré­voir si les vols Bor­deaux-Ham­bourg se­ront ré­tab­lis et dans quel­les con­di­ti­ons. Dans le cas d‘une an­nu­la­ti­on – ce que nous n‘envisageons pas de gai­té de cœur, croy­ez-le — il y aura cer­tai­ne­ment des mo­da­li­tés de rem­pla­ce­ments à une date ul­té­ri­eu­re. Si vot­re voya­ge de­vait être mal­heu­re­u­se­ment re­pous­sé, nous pour­r­i­ons ré­flé­chir en­sem­ble à quel mo­ment de l‘année (vrai­sem­bla­ble­ment 2021) il se­rait pos­si­ble de vous ac­cueil­lir. 

Tou­tes ces in­certi­tu­des ne nous ré­jouis­sent pas, mais nous de­vons pen­ser que le plai­sir de nous re­voir – même à une date en­core in­dé­ter­mi­née — n‘en sera que plus ap­pré­cia­ble et nous don­ne­ra l‘occasion de ren­forcer les li­ens d‘amitiés qui nous unis­sent.

Pre­nez bien soin de vous tous,

Anne, Ma­rie-Clau­de, Hei­ke et Heinz

Menü